CC Vinobre
diapo_1
Concert à Vinezac
diapo_2
Bal folk lors de la Fête de la châtaigne
diapo_3
La remise des prix d’Ardéch’ets

Accueil > Archives > Manifestations > Les évènements du Vinobre > Emotion et Recueillement des élus du Vinobre

Emotion et Recueillement des élus du Vinobre

Les élus du Conseil communautaire de la Communauté de communes du Vinobre tiennent en ces heures tragiques à exprimer avec la plus grande émotion en premier lieu leurs sentiments de solidarité aux familles des victimes, aux blessés, auxquels nous souhaitons le plus rapide rétablissement.

JPEG - 59.1 ko
Les conseillers communautaires

Les événements dramatiques qui se sont déroulés le 13 novembre à Paris, par l’ampleur du nombre des victimes, 132 morts à ce jour et plus de 300 blessés dont près d’une centaine au pronostic incertain, par le mode opératoire, le mitraillage aveugle de civils innocents, ainsi que par les motivations des auteurs de ce crime horrible, rappellent les heures les plus sombres de notre histoire, heures sombres que nous pensions évanouies.
Comme à d’autres moments de notre Histoire, nous allons faire front et c’est avec la plus grande force et la plus grande fermeté que nous condamnons ces actes odieux. Dans une expression solidaire et nationale, nous nous associons, au Président de la République, au gouvernement, au corps législatif, à nos forces de sécurité et de la défense nationale pour faire obstacle et réduire les terroristes coupables de ces actes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de nos frontières.

Si la France a été visée, c’est en vertu de son histoire et des valeurs dont elle est porteuse, de la devise républicaine inscrite au fronton de nos mairies : la liberté, l’égalité, et la fraternité mais aussi de ses valeurs démocratiques, laïques, humanistes et antiracistes que nous entendons réaffirmer unanimement ce jour.

Parce que le risque existe de voir la communauté nationale se diviser, alors même que des voix s’élèvent pour stigmatiser certains de nos concitoyens d’origine immigrée, nous appelons à ne point jeter l’opprobre sur une quelconque communauté parce que toutes font parties intégrantes de la nation et des idéaux que nous défendons. La stigmatisation, la division nous amènerait à nous placer dans la logique des terroristes que nous souhaitons combattre et éradiquer.

En ce moment tragique, dépositaires des institutions républicaines, nous mesurons la responsabilité qui nous incombe de préserver l’unité citoyenne, d’éduquer nos enfants au sein de nos écoles et nos bibliothèques et de faire vivre et prospérer dans chacun de nos actes nos valeurs démocratiques et républicaines.

Vive la République, Vive la France !

Dans la même rubrique