CC Vinobre
diapo_1
Mont Vinobre
diapo_2
Parc d’activités du Vinobre
diapo_3
Aérodrome de Lanas
diapo_4
Le tourisme

Accueil > Archives > Economie locale > Le développement économique > Un projet de territoire à horizon 2030

Un projet de territoire à horizon 2030

L’avancement du SIAGE (Schéma Intercommunal d’Aménagement et de Gestion de l’Espace) de la communauté de communes du Vinobre a été présenté lors d’une nouvelle réunion publique d’information le 26 février dernier. Mené en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, il s’agit pour les élus des 9 communes de la communauté de communes de proposer un projet de développement du territoire, durable, pour les 15 années à venir.

S’appuyant sur un diagnostic partagé multithématique (structure urbaine, dynamiques sociodémographiques et économiques, équipements, services, environnement, paysages, risques, déplacements…) le bureau d’études G2C Territoires qui accompagne la communauté de communes dans sa démarche, a présenté le scénario de projet élaboré par les élus. Celui-ci a été bâti grâce à des ateliers d’échange réunissant divers partenaires et un travail d’enrichissement de plusieurs scénarios d’évolution intermédiaires.
Il en ressort un schéma proposant un territoire plus structuré au sein du bassin de vie d’Aubenas pour une meilleure qualité de vie au quotidien. Il s’appuie pour cela sur plusieurs principes :

  • un territoire qui reste attractif et dynamique
  • des formes urbaines complémentaires pour une offre de logements diversifiée
  • un développement urbain resserré autour des villages, moins consommateur d’espace
  • un développement économique volontariste
  • des coupures vertes et des continuités écologiques préservées
  • un bon niveau d’équipement
  • une préservation et une mise en valeur des atouts patrimoniaux
  • l’affirmation de la complémentarité avec Aubenas
  • une solidarité vallée / piémonts renforcée
  • une trame agricole maintenue comme élément de l’identité de l’économie du territoire
  • un développement du tourisme vert misant sur les atouts patrimoniaux et naturels
  • une valorisation économique du massif forestier 
    Par la suite, ces principes seront déclinés en propositions d’actions concrètes et ce sera l’occasion d’une nouvelle présentation en réunion publique dont la date sera communiquée en temps utiles.